Facilité de travail. La scie fonctionne beaucoup plus facile qu’une scie à essence. Cela est dû au fait que la puissance de l’unité en dessous et le chiffre d’affaires sont plus faibles;la mobilité. Bien sûr, avec la version essence, vous pourrez vous déplacer beaucoup plus librement ; efficacité. Pour utiliser la tronçonneuse, nous devons, comme consommable, acheter non seulement de l’huile, mais aussi de l’essence. L’analogue électrique de la connectivité suffisante au réseau, ou la batterie ; poids. Ici, le gagnant est l’électrique. Comme la puissance est moindre et qu’il n’y a pas d’essence, notre outil est beaucoup plus pratique à utiliser et à transporter.

Inconvénients de l’eau

Si vous lisez toutes les caractéristiques d’une tronçonneuse électrique, vous pouvez comprendre quel type de scie choisir. Énumérons les brièvement : la plage de fonctionnement limitée en raison du cordon d’alimentation. En utilisant la rallonge, vous pouvez augmenter notre rayon de plusieurs mètres. Mais ce n’est pas comparable à la possibilité d’aller travailler et de scier où l’on veut. Bien que les fabricants de scies électriques puissent nous aider en installant la batterie de l’outil. Cela augmente bien sûr notre mobilité, mais nous oblige aussi à respecter les conditions de charge du stockage et de l’utilisation. Les batteries n’aiment pas le froid ; elles se déchargent très rapidement pendant le fonctionnement dans une plage de température basse ; le temps. Le temps total d’une scie ne peut pas dépasser quelques heures. Malgré le fait que le temps de travail continu ne dépasse pas quelques minutes. Cela est dû à une surchauffe rapide des mécanismes de travail;une forte dépendance du réseau. C’est là que nous sommes confrontés au plus grand défi. D’une part, la consommation d’alcool peut être un problème – le départ des tubes, la combustion de la transaction. Et d’autre part, le réseau peut rendre la sortie de l’outil inopérante. Cela est dû au fait qu’il peut y avoir une haute ou une basse tension. Sans parler du saut de tension. Tout cela conduit à une usure rapide des pièces de l’outil ou complètement, à son inadaptation.

Critères de sélection des tronçonneuses

Dans ce chapitre, nous parlerons de la manière de choisir une tronçonneuse et des critères auxquels il faut prêter attention : le critère le plus important est la puissance du moteur. C’est sur ce paramètre que nous avons essentiellement un point de départ. En effet, un modèle plus puissant consomme plus d’énergie. Nous savons tous que l’électricité dans les zones rurales, en raison de l’inutilité des charges lourdes, se fait sur la base d’une faible consommation d’énergie. Une fois que vous voulez connecter la scie puissante dans un tel réseau, vous risquez de faire sauter le fusible. C’est ce qu’il y a de mieux. Au pire, il suffit de brûler tout le câblage ; les thermostats. Comme déjà mentionné plus haut, le temps de fonctionnement continu de la scie électrique n’est que de quelques minutes. Cela est dû à une surchauffe. Pour protéger notre outil contre la surchauffe, il faut thermostater. Par conséquent, avant de choisir la chaîne de la scie, assurez-vous de sa présence, de son prix. Cela dépend aussi de la puissance. Plus elle est chère, plus elle est puissante. Bien que, il y a un point. Les scies dont le moteur est situé le long de la coque sont un peu plus chères qu’à un autre endroit. Cela est dû à la facilité accrue de travail ; l’huile. Notre future scie a encore un réservoir. Il est conçu pour être un lubrifiant. En gros, il entre en service en même temps que le démarrage du moteur, et notre tâche se réduit à vérifier le niveau d’huile dans le réservoir. Le type de lubrifiant est spécifié par le fabricant dans les instructions ; le système de serrage de la chaîne. De celui-ci dépend également le coût de l’appareil. L’état de tension doit être constamment surveillé. Le fait de faire voler la pièce de travail peut blesser ou endommager l’outil électrique et le travailleur. Il existe donc plusieurs types de mécanismes de tension. Dans le plus simple, nous devons retirer le couvercle de protection et utiliser l’écrou pour contrôler la tension. Dans les modèles les plus chers, ce système est simplifié et fait l’objet d’un objet distinct sur le panneau extérieur ; il est écologique. Si vous êtes partisan de la protection de la nature et de l’environnement, alors la tronçonneuse est définitivement votre choix. Cela est principalement dû au fait qu’elle n’utilise pas d’essence et n’émet pas de gaz dans l’atmosphère. D’où son avantage, qui doit être pris en compte lors du choix d’une tronçonneuse électrique. Avec cette scie, vous pouvez travailler dans un espace confiné, sans craindre d’être empoisonné par les gaz d’échappement. En prime, elle est plusieurs fois plus silencieuse que son homologue à essence.